A JEUDI

 

Samedi 20 oct 07 22 octobre, 2007

Classé dans : Non classé — cpaspareil @ 21:49

14h-18h

J’arrive chez M. Elle n’est pas encore là. Il n’ y a que son père. On en profite pour discuter un peu du quartier, et de moi à nouveau.

M, sa mère et son frère arrivent peu de temps après. Je discute avec sa mère des activités de M.

Comme je l’avais vu, M. n’est pas patiente, et donc n’a pas beaucoup d’activité à la maison. Il faut dire qu’elle fait déjà beaucoup de chose la semaine ( elle est dans deux endroits différents, un qui fait du scolaire, et un autre où c’est surtout du sport, des activités récréatives).

Elle a des livres, dessine ( un peu), regarde la télé, aime la pâte à modeler et la cuisine. Elle a aussi une piscine au sous sol.

Nous sommes donc aller nous baigner, pendant une heure avec sa mère. M. ne sait pas nager, et a besoin d’une bouée. En revanche, on est pas obliger de la tenir contre nous, comme il y a quelques temps. Elle se déplace seule, dans toute la piscine. Elle se trouve de petits jeux ( vague, tape la frite sur l’eau…).

Durant toute la baignade, elle ne viendra que très rarement vers moi, et préfèrera jouer avec sa mère. Nous discutons avec elle et lui expliquons d’avance que les prochaines fois, maman ne sera pas avec nous dans la piscine.

On va prendre le gouter. M. recommence à vouloir aller au toilette tout le temps. Je l’y emmène une fois, et refuse toutes les autres demandes qui suivent. Elle redemande à y aller 5 min après le dernier refus, c’est alors qu’on lui explique que si elle se lève pour y aller ( ce qu’elle faisait à chaque fois, et nous la rattrapions dans le couloir) nous lui enlevons son goûter. C’est ce qui se produit.

M à besoin de repères. Elle a besoin de savoir quand je viens, quand je vais repartir, ou se trouve ses parents…

Nous lui avions expliquer, avec sa mère en début d’après midi que je la garderai, mais que maman était dans la maison pour repasser, faire du ménage …

Seulement après le goûter, sa mère et son père sont partis faire des courses.J’étais donc seule avec elle durant la dernière heure. 5 min à peine après le départ de ses parents, M. était très agitée. Comme nous nous en doutions, elle m’a « testée » durant une heure. Il faut dire qu’elle était déjà spécialement agitée avant la piscine, et que malgrés nos espérances, cela ne l’a pas calmée. Elle donna des coups de pieds dans tous ce qu’elle voyait, lança tous les objets à sa porté, se cogna la tête contre le mur, tout ça en éclatant de rire. Bien entendu je ne suis pas restée sans agir. j’ai commencé par suivre les conseils de sa mère, dans l’ordre: le « non », la menace  » pas de dessert ce soir », puis la mise au coin, qui se révèle être chez eux la mise à la buanderie.

Bon ben rien à faire, mon non, bien qu’autoritaire et persistant à chaque nouvelle bêtise, ne la calma pas, je crois que pour le dessert, pour l’instant elle avait le ventre pleins de son goûter, et la buanderie se révéla un échec total: elle ne resta pas assise comme sa mère me le décrivait, avec moi elle gouta aux croquettes du chat, et s’attaqua au lave linge! elle y resta pas longtemps, dans ce coin. La dernière solution dont m’avais parlé sa mère était le maintient. C’est donc ce que j’ai fais.

je lui ai tenu les mains pour éviter qu’elle ne fasse quelque chose. Oui, c’est fatiguant. Et risqué aussi: il faut aussi faire preuve d’agilité pour éviter les coups de pieds qui fusent. Quand j’avais l’impression qu’elle était calme, j’arrêtait de la tenir. mais jamais très longtemps.

C’était donc en résumé une heure de lutte. mais j’étais prévenu par ses parents.

A 18h, compte rendu avec les parents de cette heure en tête à tête. Sa mère m’a beaucoup rassurée, elle est aussi passée par là. Elle m’a donné des conseils ( faux coup de fil à maman, méthode de maintient avec une couverture, ignorer ce qu’elle fait…)

Je vais étudier la méthode de maintient avec une couverture, qui est selon sa mère la plus efficace pour la calmer ( conseil de la psy). Il s’agit de l’enrouler dans une couverture et de la « bloquer » le temps qu’elle se calme. Avant ça, il y a des hurlements, de la lutte bien entendu. Mmmh, je verrais samedi prochain. En attendant, je cherche toujours des activités, bien que samedi je serais seule avec elle, et que je risque de ne pas avoir le temps de jouer…

 

 

 

 

 

Commenter

 
 

UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Monde en noir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | youmeinthesky
| Tentation
| ses tros cool